facebook

linkedin

youtube

instagram

 

0771701422
Mon panier
Aucun article
>
logo-rue-rangoli.com
» La seconde vie des pneus usagés

La seconde vie des pneus usagés



La seconde vie des pneus usagés

 

L'histoire de notre designer kapil

 

Kapil est le fondateur d'une petite entreprise indienne, fruit d’une association réussie entre designers, ingénieurs, experts marketing, et artisans à la recherche de solutions durables pour l’environnement. Tous ses produits sont conçus à base de chambre à air de pneu recyclé.

Pourquoi le pneu ?

 

 

Kapil et Patricia


1kg de pneu incinéré émet 1,72 Kg de C02 et 4 siècles sont nécessaires pour qu’un pneu se biodégrade. Le pneu est donc une source de pollution importante pour la planète. Il est notamment extrêmement nocif pour les animaux qui avalent le caoutchouc dans les décharges sauvages.

 

 

C’est pourtant une matière qui présente bien des avantages :

Il a une longévité importante et une forte résistance,

Il est totalement lavable et imperméable,

Il est une bonne alternative au cuir grâce à sa texture agréable et originale,

Il a un bel aspect après polissage.

C’est dans son propre laboratoire, après une longue recherche sur les matériaux, que Kapil a conçu des modèles de sacs à main, sacs d’ordinateurs, trousses, portefeuille...  adaptés aux aspirations actuelles et aux formes contemporaines. Il travaille avec les communautés urbaines et rurales et fait appel aux artisans locaux, via son partenariat avec le Centre de design, Environnement et Innovation.

 

 

Kapil a pour objectif de :

 

Susciter une conscience écologique et sensibiliser à une consommation responsable en organisant notamment des éco-stages dans les écoles, universités et entreprises ;

Protéger l’environnement et réduire l’empreinte carbone en évitant l’incinération ;

Offrir des opportunités d’emplois à des artisans et communautés rurales.

 

 

Tous ses produits sont certifiés Vegan. 1 % de leur chiffre d’affaires est reversé à des organismes de protection de la nature et de la vie sauvage. A ce jour, une trentaine d’emplois verts a déjà été créé grâce à son action.